Dossier Acta Litt&Arts : Épreuves de l'étranger

Sophie Hirschi et Sophie Pointurier

Interpréter Gérard Macé : Poésie

Texte intégral

Interprétation en Langue des Signes Française par Sophie Hirschi

Captation : vidéo
Date : le 09/02/2017
Lieu : Université Grenoble Alpes
Interprète : Sophie Hirschi
                            + VISUALISER +

1            

Rétroécriture par Sophie Pointurier

Nous sortons de la caverne et nous voyons ces mirages.
Ces mirages dans lesquels nous rêvons de voyager depuis si longtemps.
Des flaques d'eau qui s'évaporent sous nos pieds,
Des lacs que le soleil reflète.
Nul besoin de prophète, nul besoin de pharaon.
Aucune mer rouge ouverte devant nous.
L’horizon dans le lointain,
Que jamais l’on atteint.

                                       *
La neige, en manteau sur les champs.
Dans le ciel, deux ou trois soleils,
Quand les Aztèques pensaient qu’ils étaient quatre.
A la cuillère, capturer cette immensité.
Un soleil glacé éclaire le lieu du crime.
Eclaboussure de sang, plumes en vrac,
Sont-ce les déchets du repas du Serpent ou des Dieux ?

                                       *
Noms dissimulés sous la neige, 
Attendent le soleil pour faire briller leurs dorures.
Ils sont les morts à la guerre.
Ils étaient là, debout,
Derrière les grillages
Leurs grands yeux regardaient
Les champs en fleurs.

                                       *
La montagne en contre-jour, semblable à une enclume.
Dans la lumière, le soufflet, les étincelles métalliques, l’abandon.
C’est le philosophe qui tape sur un vieux monde.
Là, on ferrait les chevaux, dans l’odeur de corne.
Avancer, sous les coups de bâtons.
Avancer, bien droit grâce aux œillères.
Prendre les œillères pour eux,
Les hommes n’osent pas.
                                       *
 

Pour citer ce document

Sophie Hirschi et Sophie Pointurier , «Interpréter Gérard Macé : Poésie», Acta Litt&Arts [En ligne], Acta Litt&Arts, Épreuves de l'étranger, DOCUMENT. La Langue des Signes Française (LSF), mis à jour le : 20/03/2018, URL : http://ouvroir-litt-arts.univ-grenoble-alpes.fr/revues/actalittarts/401-traduire-gerard-mace-poesie.

Quelques mots à propos de :  Sophie  Hirschi

Traduction en Langue des Signes Française (LSF) en coordination avec des étudiants de M2 (Aurélie Bourdeau, Cécile Delaire, Ingrid Doury, Tatania Fièvre, Florian Gautrin, Maria Giarratana, Alexandre Labes, Mathilde Roulland).

Quelques mots à propos de :  Sophie  Pointurier

Rétroécriture Langue des Signes Française (LSF)-français écrit