Nouvelle rubrique du Recueil ouvert : “Panorama de la critique brésilienne”

 

  • Responsable du “Panorama de la critique brésilienne” : Camille Thermes (Université Grenoble Alpes)

À partir du volume 2020 que nous venons de mettre en ligne, la section “Panorama de la critique brésilienne” du Recueil ouvert s'enrichit d'une nouvelle rubrique : “Panorama de la critique brésilienne. Fruit de notre collaboration étroite et ancienne avec le CIMEEP (Centro Internacinal e Multidisciplinar de estudos épicos, Université Fédérale de Sergipe, https://www.cimeep.com/), elle offrira des articles parus au Brésil, en portugais, que nous avons traduits pour en permettre l'accès aux chercheur.e.s francophones. De même que le CIMEEP republie régulièrement nos articles en portugais, cette section se développera régulièrement afin d'être une véritable porte d'entrée sur la critique brésilienne en matière d'épopée. Elle est placée sous la responsabilité de Camille Thermes, doctorante de l'Université Grenoble Alpes, dont les travaux portent notamment sur la littérature lusophone.

Cette première livraison propose les traductions de six articles parus dans Revista Épicas, la revue du CIMEEP, entre 2017 et 2021. L'épique y est abordé à travers des approches diverses : linguistiques (« Une nation se fait avec de la littérature »), génétiques (« Os Timbiras : un projet à contre-temps »), ou plus stylistiques (« Forge épique et sens tragique dans Grande Sertão : veredas »). Des intertextes antiques aux œuvres contemporaines, en passant par les écritures féminines de l'épopée au XVIIe siècle (« L'épopée écrite par des femmes de la péninsule ibérique »), l'épique dans ces articles ne cesse de manifester sa dimension politique. L’étudier, c’est comprendre comment il a pu servir à la construction de fables des origines dans l’Amérique coloniale (« Origines d'une étiologie cubaine dans Espejo de paciencia (1608) de Silvestre de Balboa »), et c’est aussi donner toute leur place aux femmes, grandes absentes d’épopées nationales plus récentes (Canto general et South america mi hija : regard sur « Alturas de macchu picchu »). C’est donc aussi observer son implication dans différents genres littéraires à travers le temps.

 

Voir les présentations du CIMEEP et de son projet phare dans le Recueil ouvert.