Naissance de la revue AOQU consacrée à l'épique (Italie)

 

  • L'Université de Milan lance une revue sur l'épique ancien et moderne: «AOQU. Achilles Orlando Quixote Ulysses». AOQU publiera à partir de 2020, en italien, et nous rendrons compte de ses publications.

 

«AOQU. Achilles Orlando Quixote Ulysses»,
la nouvelle revue sur le genre épique, vient de paraître.

La revue AOQU est née à partir de l’expérience d’une équipe de chercheurs de l’Université de Milan s’intéressant au poème en octaves en tant que récepteur de genres. Elle se propose d’encourager la discussion autour du modèle épique sans aucune frontière linguistique, géographique ou culturelle, entre innovation et persistance. Le genre épique y sera considéré comme un système de valeurs, de projection de soi dans l’histoire et la société, comme possibilité de trouver sa propre identité par rapport à l’autre, comme idéologie et imaginaire ; mais aussi en tant que genre caractérisé par des constantes et des diffractions, tel que l’on peut le retracer dans ses différentes manifestations – pas forcement littéraires – jusqu’à nos jours.

AOQU est une revue ouverte à des contributions scientifiques en Italien, en Français, en Anglais et en Espagnol sur le rôle de l’écriture épique (comme genre ou comme registre) dans les différentes aires et systèmes culturels. Elle prévoit aussi des numéros monographiques consacrés à des questions et à des aspects spécifiques.

La périodicité sera semestrielle; le premier numéro est prévu pour le printemps 2020. La revue sera disponible en libre accès (Open Access) à travers la plateforme opérationnelle OJS (Open Journal System) 3, dans le cadre du projet « Riviste Unimi » de l’Université de Milan (https://riviste.unimi.it/index.php).
Direction: Guglielmo Barucci, Sandra Carapezza, Michele Comelli, Cristina Zampese


Comité scientifique

Maria Cristina Cabani (Università degli Studi di Pisa); Alessandro Cassol (Università degli Studi di Milano); Jo Ann Cavallo (Columbia University, New York); Cristiano Diddi (Università degli Studi di Salerno); Marco Dorigatti (University of Oxford); Stefano Ercolino (Università Ca’ Foscari Venezia); Bruno Falcetto (Università degli Studi di Milano); Fulvio Ferrari (Università di Trento); Luca Frassineti (Università della Campania Luigi Vanvitelli); Massimiliano Gaggero (Università degli Studi di Milano); Massimo Gioseffi (Università degli Studi di Milano); Giovanni Iamartino (Università degli Studi di Milano); Dennis Looney (University of Pittsbourgh); Cristina Montagnani (Università di Ferrara); Franco Tomasi (Università di Padova).


Contact avec la rédaction

aoqu@unimi.it