Recueil ouvert - Volume 5/2019 . Altérités épiques

 

  • Vient de paraître

 

Recueil ouvert - Volume 5/2019. Altérités épiques : les œuvres extra-européennes face aux modèles venus d’Europe

 

  • dirigé par Cyril Vettorato (Université Paris Diderot)

Le Recueil ouvert est, avec la Bibliographie comparatiste et ses 500 titres en six langues, une réalisation du Projet Épopée hébergé par l'UMR 5316 Litt&Arts de l'Université Grenoble Alpes. Suivant le principe général retenu pour le Recueil, les articles viennent enrichir cinq rubriques permanentes, de façon à constituer au fil du temps des ouvrages de référence : 1. Théories générales de l'épopée - 2. Problèmes de définition - 3. Marges et limites - 4. États des lieux de la recherche dans le monde  - 5.Travaux en cours.

Ce nouveau volume s'intéresse à la présence de l’épique dans la modernité en montrant comment l’altérité peut en constituer l’une des clés de lecture essentielles, en particulier dans les corpus émergents issus du monde extra-européen. Sans éluder la part de conflit qui peut s’exprimer dans les relations engagées avec le canon culturel et littéraire européen, nous verrons comment l’accueil de « l’épopée des autres » au sein de la sienne propre ne saurait se résumer à un processus binaire de rejet ou d’adhésion, mais constitue un enjeu central pour penser les problématiques de la modernité à partir de ces littératures extra-européennes. L’altérité qui marque l’épique moderne est aussi bien décrit comme une auto-altérité, altérité de soi-même dans les matériaux de la « tradition » et déplacement des figures de l’altérité présente au sein des corpus classiques dans la confrontation à eux.

 

Altérités épiques : les œuvres extra-européennes face aux modèles venus d’Europe

Cyril Vettorato
Introduction.

Elena Langlais
L’épopée de l’ambivalence: Meghanādabadh Kābya de M. M. Dutt

Ève de Dampierre-Noiray
Faire résonner le chant des autres : quelques réflexions sur le “lyrisme épique” de Mahmoud Darwich

Françoise Palleau-Papin
Métissage épique : Sesshu Foster, aède de Los Angeles

Christina Ramalho
As Marinhas, de Neide Archanjo : traditions épiques réinventées

Julie Brugier
Les modèles européens au prisme du régionalisme ou la réinvention singulière de l’épopée dans Memorial de Maria Moura (1992), de Rachel de Queiroz

Beate Langenbruch
“Les Douze Pairs de France viennent de Belém au Pará…” : héritages et mutations de l’épique médiéval français dans la culture populaire brésilienne

Tristan Mauffrey
Les corpus canoniques de l’Antiquité grecque et chinoise au prisme de la littérature mondiale : quels territoires pour les poèmes homériques et le Livre des Odes (Shijing)?

Andrea Ghidoni
Chansons de geste où épopée ? Tendances récentes et nouveaux développements “anthropo-littéraires” dans l’étude de l’épopée romane

Christina Ramalho et Fernando de Mendonça
Cartographie des Œuvres Épiques, CIMEEP (Centre international et multidisciplinaire d’études épiques créé à l’Universidade Federal de Sergipe, Brésil)

Léo-Paul Blaise
L’invention de l’histoire poétique de Dagobert. Un cycle épique mérovingien a-t-il été possible au XIVe siècle?

     

Le volume suivant sera dirigé par Dimitri Garncarzyk et sera consacré aux épopées de l’époque moderne (1500-1800). Sous le titre « Cultures savantes, paroles vernaculaires », il s’agira de présenter la littérature épique moderne comme une rencontre entre la tradition humaniste (largement dominée par les modèles virgilien et homérique) et les problématiques propres à la modernité européenne, afin de (re)mettre en évidence les enjeux anthropologiques dans ce corpus « classique ».