ÉCRIRE - Écritures et représentations, XIXe-XXIe siècles

Direction : Laurent Demanze
 

La composante ÉCRIRE travaille sur la ou les crises de la représentation de 1850 à nos jours : crises de la démocratie parlementaire, lente fin du modèle rhétorique, émergence de la notion même de « littérature », remise en question des « grands récits » du monde occidental.

La crise de la représentation est aussi linguistique : conscience toujours plus vive d’une faille qui séparerait le langage et le monde, faille dont témoignent le renouvellement des catégories de prose et de langue littéraire et les révolutions poétiques, pouvant aller jusqu’au rejet plus ou moins radical de la langue commune.